Genèse du projet

La mise en désir des traditions interroge l’âme d’un terroir, son identité, son histoire, sa culture,… Aussi faut-il rassembler des expertises solides et croisées entre de nombreux domaines pour aborder ces sujets complexes.

Pourquoi un colloque ? La genèse du projet…

La quête d’authenticité constitue une tendance forte de la demande touristique, avec des voyageurs à la recherche d’expériences « uniques » leur permettant de découvrir les traditions et l’expression identitaire des territoires visités et sans doute au fond, leur âme.

Par ailleurs, il est reconnu que la valorisation économique autour des emblèmes d’un territoire est nécessaire pour faire prospérer sa marque territoriale et lui donner sa pleine mesure.

De nombreux territoires utilisent l’événementiel afin de permettre la mise en tourisme de leurs traditions. On peut par exemple citer les Fest Noz en Bretagne, le festival inter-celtique de Lorient, les fêtes basques, les carnavals de Bâle, de Dunkerque, et bien d’autres exemples encore… D’autres formes existent parmi lesquelles le travail des écomusées, qui donnent à voir et à comprendre le patrimoine et à travers lui certaines traditions d’une région donnée.

Notons également que ces mises en valeur des traditions s’adressent tout autant aux habitants qu’aux touristes, ce qui en démontre bien les enjeux croisés.

Voilà de nombreuses raisons de proposer à tous les acteurs concernés un « espace-temps » consacré aux réflexions et aux échanges autour de la mise en tourisme des traditions.

Les objectifs de ce colloque

Les principaux objectifs de ce colloque sont les suivants :

  • proposer des réflexions de fond sur la nature même de la tradition, les enjeux et limites de sa mise en tourisme
  • susciter le débat au travers d’exemples variés
  • initier une mise en réseau des acteurs pour valoriser les expertises et renforcer les projets